J’ai été bercé par cette phrase « Choisir c’est renoncé » 

Oui c’est renoncer et c’est fermer certaines portes.

C’est avoir le courage de décider et de ne pas regretter malgré la boule que l’on peut ressentir dans le ventre.

Et il y a quelques semaines j’ai pris une décision qui a changé beaucoup de choses. 
Et oui j’ai peur mais j’y crois
Ce n’est pas parce que je pars dans une nouvelle aventure qui fait rêver sur le papier tout le monde que celle ci est simple.
Elle n’est pas simple pour moi mais c’est ma décision.
Une décision que j’ai prise en pleine conscience mais de façon totalement intuitive.
Alors oui je ne suis sure de rien, mais j’ai l’envie et la détermination d’en faire une expérience riche, une aventure dense et exceptionnelle.
Ou tout simplement ma nouvelle vie.
Je ne suis pas inconsciente mais c’est mon inconscient qui me guide.
Et oui j’ai peur, j’ai le vertige mais j’ai confiance en mon intuition, en moi, en ma capacité d’adaptation.
Cela ne rend pas les choses plus simples, cela n’apporte pas plus de solution mais cela rend l’aventure possible.
Et quand rien n’est sur, quand j’ai peur, quand je me dis que c’est insensé c’est la où je me sens à ma place, c’est la où je sens que je dois aller.
Le champs des possibles peut être tétanisant, effrayant.
Choisir c’est renoncer ?
Choisir c’est aussi et surtout s’ouvrir d’autres portes qui étaient cachées derriere le premier choix.
C’est découvrir de nouvelles opportunités et surtout se découvrir.
Alors oui j’ai la « chance de vivre » cela, j’ai la chance de partir, mais cette chance je me la suis donnée et elle a aussi un prix à payer.
Allez vers l’inconnu en lâchant mes habitudes rassurantes, mon quotidien qui fait du bien, ma vie que je connaissais…pour aller vers la nouveauté, les nouvelles règles du jeu, de nouvelles énergies, vers l’inconnu.
Je sais ce que je quitte mais je ne sais pas vers quoi je vais mais j’y crois et cela rend tout possible.
L’important au fond ce n’est même pas la destination, mais le chemin.

 

Comment je vais appréhender de nouvelles situations, comment je vais grandir en faisant certains choix qui me sortent de ma zone de confort.

 

Voila ce qui compte, meme si la destination finale est incroyable, ce qui compte vraiment ce sont les prises de conscience, les changements que vous allez apporter à votre vie.

A partir du moment où nous mettons notre attention sur « le voyage » plutôt que la destination, nous sommes capables d’évoluer, de murir, de grandir, de nous épanouir.