samedi 12 décembre

NOVICES

Il y a toujours un moment où c’est notre première fois. Donc oui, on a toutes été novice au moins une fois. Comme vous avez pu le noter, il y a de plus en plus de personnes qui courent et surement, plus de personnes dans votre entourage également.

Nous aimerions apporter quelques conseils aux heureuses qui nous retrouvent sur les routes pour enchaîner quelques kilomètres en courant. Le running – ou footing – est une discipline accessible à tous, quasiment. Il est facile, praticable de partout et par toutes conditions.

Cependant, il y a des points importants à noter pour ne pas se retrouver à devoir l’abandonner pour des raisons bêtes et des blessures.

Ces conseils sont à destination des novices mais vont aussi très bien à toutes les coureuses car nous en voyons tous les jours qui ne respectent pas ses règles et qui, personnellement, nous font mal au cœur.

Adiboost

1. Les Chaussures

Il est très important que vous trouviez votre paire de chaussures pour courir en fonction de ce que vous voulez faire. On ne vous demande pas d’avoir les dernières paires super performantes mais d’avoir une paire qui s’adapte à votre foulée, à votre corps et qui protégera vos articulations des chocs.
Vous trouverez facilement de bonnes paires entre 50€ et 110€ surtout pendant les soldes. Cela peut vous paraître beaucoup mais face aux différents médecins que vous verrez pour un mal de dos, de genoux ou de chevilles, cela n’est rien. Et puis, si vous ne courez pas des semi tous les mois, elles vous tiendront bien 2 ans.

brassière reebok

2. La brassière

S’il vous plait arrêtez de courir en soutien-gorge. Cela est très très TRES mauvais !! Et cela nous donne envie de pleurer dès qu’on vous voit passer avec les seins balançant. Nous ne comprenons pas déjà comment vous faites, cela doit faire super mal, mais en plus, ce n’est pas du tout pratique pour courir. Cela abîme votre fibre mammaire et peut vous faire mal au dos.
Pensez à investir aussi dans une brassière à votre taille. Vous devez être serrée sans que cela ne vous coupe la respiration mais rien RIEN ne doit bouger. Vous devez être plaquée. N’hésitez pas à demander des conseils pour les tailles, chaque marque à son système. Et prenez une taille en dessous si vous hésitez.

young teenager drinking water after exercise.

3. L’eau

On ne vous le répétera jamais assez : buvez de l’eau ! Tout le temps. Ce n’est jamais assez. Il est important de boire avant un effort et après. Si vous ne pouvez pas faire sans, prenez de l’eau avec vous pendent les efforts, cela vous permettra de durer plus longtemps.
NB :  Boire une grande quantité d’eau d’un coup, ce n’est pas bon. Vous risquez de noyer votre corps. Optez pour des petites gorgées tout au long d’une journée.
NB2 : boire du thé, ce n’est pas boire de l’eau. Votre corps ne n’assimile pas de la même manière. Donc faites un mix des deux si vous ne pouvez pas lâcher le thé.

Girl_sport_park16_590

4. Les étirements

Il est important de relaxer vos muscles et de récupérer. Cela se passe par l’hydratation de son corps et les étirements. Attention, il ne faut pas s’étirer directement après l’effort. Vos muscles tendus, laissés les se détendre et se refroidir. Optez pour une toute petite séance 2 heures après la fin de votre séance mais surtout prévoyez de longs étirement le lendemain. Ceux-ci seront plus efficaces surtout au lever.

5. Le rythme

Ne jouez pas avec les extrêmes. Ne passez pas d’une petite distance à une grande du jour au lendemain. Allez-y doucement et augmenter la distance petit à petit. Ne courez après des challenge qui pourront vous blesser et vous dégouter de la course. Cela serait dommage. On a toutes un rythme différent, des capacités et des envies différentes. Ecoutez vous et vous progresserez plus vite que vous ne le pensiez.