mardi 5 février

WHAT IS YOUR BIGGEST FEARS ?

Les décisions, les choix, les choses dont nous avons le plus peur sont souvent ceux qui nous ferons le plus avancer et grandir.

J’ai appris (trop souvent) que lorsque je résiste à faire des changements nécessaires dans ma vie, c’est la vie elle même qui s’en charge pour moi. Et souvent à la place d’un changement en douceur, cela se passe en résistance, frustration et en lutte malgré le fait d’avoir complètement conscience de ce besoin vital de changement … Ring a bell to anyone ? 

La peur du changement a bon dos en ce moment, elle en paralyse plus d’un(e).  Parmi mes ami(e)s, certains on peur de sortir d’une relation toxique. Une autre à peur de quitter un job qui ne lui convient plus du tout. Enfin un ami a peur de déménager de sa ville si familière mais dont il se sent prisonnier pour la ville de ses rêves …

La douleur familière, qui fait mal mais qui nous rassure (Maso nous ?? non si peu … :)) Nous savons au fond que nous devons changer, lâcher notre passé, sortir de notre zone de confort qui est « confort » simplement par sa connaissance (que l’on soit bien clair)

 

Pensez à toutes ces fois où vous êtes resté(e)s dans une réalité pénible et douloureuse par peur du changement, parce que vous avez eu peur de vous éloigner d’une situation familière, même si celle-ci vous consumait de l’intérieur. Dans vos relations, dans votre boulot, dans la façon dont vous prenez soin de votre santé, dans votre attitude envers les autres, en vous critiquant ?

Nous devenons esclaves de nos habitudes, de nos routines, de notre réalité qui ne nous aident plus et souvent nous font plus de mal que de bien.

Nous évoluons, nous grandissons et ce qui était vrai il y a 1 mois 1 an 2 ans pour vous, n’est peut être plus d’actualité aujourd’hui, et c’est normal ! 

Et pourquoi sommes nous complètement « annihilé(e)s lorsqu’il s’agit de bouger ? Parce que, même si nous le voulons plus que tout, même si nous disons qu’il nous faut changer, la réalité est que cela nous effraye.

Mais alors que faire ? 

Les choix difficiles, ce que nous craignons le plus de faire, demander, dire, c’est souvent précisément ce que nous devrions faire.

Comment pouvons-nous dépasser la paralysie et agir ?

Tim Ferris nous encourage à visualiser nos peurs en détails et à les coucher sur le papier, dans un exercice simple mais efficace qu’il appelle la « définition de nos peurs ».

Apprenez-en plus sur comment cet exercice peut vous aider à réussir dans des environnements très stressants et à séparer les choses sur lesquelles vous avez un contrôle de celles pour lesquels vous n’avez aucun levier.

Une petite citation à garder dans un coin de votre tête !